Énergie atomique du Canada limitée

Nouvelles

Un projet de petit réacteur modulaire des laboratoires de Chalk River passe à l’étape de l’examen officiel du permis par la CCSN

 Le premier projet de petit réacteur modulaire au Canada atteint l’étape importante de la délivrance de permis

Énergie atomique du Canada limitée (EACL), une société d’État fédérale dont le mandat consiste à favoriser la science et la technologie nucléaires, et les Laboratoires nucléaires canadiens (LNC), le principal organisme de science et de technologie nucléaires au Canada, sont heureux de féliciter Global First Power (GFP) d’avoir atteint une étape importante de son projet de petit réacteur modulaire (PRM). Plus tôt aujourd’hui, la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) a annoncé que la demande de permis de préparation de l’emplacement présentée par GFP pour un projet de PRM aux Laboratoires de Chalk River avait fait l’objet d’évaluations préliminaires et qu’elle passait maintenant à l’examen officiel du permis.

« Il s’agit d’un développement majeur dans l’atteinte des objectifs du Canada en matière de changements climatiques », a commenté Fred Dermarkar, président et premier dirigeant d’EACL. « L’énergie nucléaire et les PRM devront faire partie de notre bouquet énergétique si nous voulons atteindre notre objectif de carboneutralité d’ici 2050. Nous sommes des pionniers de la technologie nucléaire novatrice de ce pays, et il est intéressant de voir les progrès continuellement réalisés dans le déploiement de cette technologie d’énergie propre prometteuse sur notre site de Chalk River. »

Depuis leur création dans les années 1940, les Laboratoires de Chalk River d’EACL ont accueilli plusieurs réacteurs et technologies nucléaires qui étaient les premiers de leur genre. Le campus accueille des experts de renommée mondiale en génie nucléaire, en chimie, en physique et en protection de l’environnement, et offre une gamme complète d’autres services de soutien nucléaire.

« Je tiens à féliciter l’équipe de Global First Power pour l’atteinte de cette étape importante », a commenté Joe McBrearty, président et directeur général des LNC. « La délivrance de permis pour un nouveau réacteur nucléaire doit s’appuyer sur une solide compréhension scientifique et sur des recherches environnementales approfondies. L’approbation de cette demande de permis aux fins d’un examen officiel témoigne de la viabilité et de la sûreté de ce projet ainsi que de la diligence dont l’équipe de GFP a fait preuve dans la préparation de sa demande. »

EACL et les LNC ont déterminé que les PRM constituaient l’une des nombreuses initiatives stratégiques réalisées par l’entreprise dans le but de mettre en place un projet de démonstration sur l’un des sites d’EACL, qui sont gérés par les LNC. Ensemble, les deux organismes s’efforcent de démontrer la viabilité commerciale des PRM, et ils ont permis au Canada de devenir un chef de file mondial en matière d’essais de prototypes de PRM et de soutien au développement technologique. Dans le cadre du programme, en 2018, les LNC ont invité les concepteurs de PRM à présenter une demande d’installation d’un PRM de démonstration sur un site géré par les LNC. GFP est à la troisième étape du processus de quatre étapes des LNC, et avec cette récente annonce de la CCSN, l’entreprise représente le concept le plus près de la démonstration.

Pour de plus amples renseignements sur les LNC, y compris son programme de PRM, veuillez consulter le site suivant : https://www.cnl.ca/energie-propre/petits-reacteurs-modulaires/energie-propre-nouvelles/?lang=fr.

 À propos d’EACL

Énergie atomique du Canada limitée (EACL) est une société d’État fédérale dont l’objectif est de stimuler l’innovation nucléaire et de nettoyer les sites contaminés. EACL remplit son mandat par l’entremise d’un contrat à long terme conclu avec les Laboratoires nucléaires canadiens (LNC) pour la gestion et l’exploitation de ses sites.

À propos des LNC

Les Laboratoires nucléaires canadiens sont un chef de file mondial dans le domaine de la science et de la technologie nucléaires et offrent des capacités et des solutions uniques à un vaste éventail d’industries. Ils participent activement aux activités de recherche et de développement menées par l’industrie dans les secteurs de l’énergie nucléaire, des transports, des technologies propres, de l’énergie, de la défense, de la sécurité et des sciences de la vie, et ils fournissent des solutions qui permettent à ces secteurs de demeurer compétitifs à l’échelle internationale.

Grâce à des investissements continus dans de nouvelles installations et à un mandat ciblé, les Laboratoires nucléaires canadiens sont en bonne position pour l’avenir. Une nouvelle norme de rendement, renforcée par une solide culture de sûreté, sous‑tend chaque activité.

Pour de plus amples renseignements sur l’ensemble des services offerts par les Laboratoires nucléaires canadiens, veuillez consulter le site https://www.cnl.ca/?lang=fr ou envoyer un courriel à communications@cnl.ca.

-30-

Personne‑ressource d’EACL :

Maude‑Émilie Pagé
Directrice, Communications et rapports au gouvernement

343-303-5345 ou mpage@aecl.ca

Personne‑ressource des LNC :

Patrick Quinn

Directeur, Communications de l’entreprise

LNC, 1-866-886-2325

 

 

Déclaration commune d’EACL, des LNC et de la ville de Deep River

Chalk River (Ontario) – 05 avril 2021 – Énergie atomique du Canada limitée (EACL), les Laboratoires Nucléaires Canadiens (LNC) et la ville de Deep River ont publié aujourd’hui la déclaration suivante :

Étant donné que les laboratoires de Chalk River sont en cours de revitalisation, ce qui comprend la mise hors services de l’infrastructure vieillissante et l’investissement de nouveaux capitaux, EACL, les LNC et la ville de Deep River ont décidé d’un commun accord de réévaluer la valeur de certains bâtiments situés sur les propriétés d’EACL.

L’objectif est de produire une évaluation juste des nouvelles installations et des installations rénovées aux laboratoires de Chalk River, ce qui permettra ensuite d’ajuster en conséquence les paiements tenant lieu d’impôt foncier. Les trois parties vont collaborer avec la Société d’évaluation foncière des municipalités.

« En tant qu’exploitants contractuels des laboratoires d’EACL à Chalk River, les LNC sont heureux de participer à ce processus et comptent bien collaborer à la réévaluation », a précisé Joe McBrearty. « Les trois parties sont d’avis qu’il faut vraiment mener cet exercice pour que les paiements tiennent compte de la vraie valeur du site. Je suis content que l’on ait pu s’entendre de façon proactive sur la voie à suivre pour cette réévaluation. »

« EACL effectue des investissements importants pour transformer les laboratoires de Chalk River en un centre de sciences et technologies nucléaires moderne et de renommée internationale. » Fred Dermarkar a ajouté : « Comme nous modernisons nos installations, notre nouvelle valeur doit se refléter dans nos contributions tenant lieu d’impôt foncier. Nous sommes fiers de la place que nous occupons dans l’histoire de la collectivité locale, qui est énergique et dynamique, et nous voulons que cela se poursuive dans les prochaines décennies. »

« Au nom de la ville de Deep River, je souhaite exprimer ma gratitude à EACL et aux LNC pour le dialogue ouvert, professionnel et constructif qu’ils ont eu avec nous. En tant que citoyens consciencieux, ils ont eux-mêmes demandé à ce que les nouvelles installations des laboratoires de Chalk River soient réévaluées pour que la taxation soit équitable, même s’ils ne sont pas obligés de le faire d’un point de vue légal. EACL, les LNC et L’ANEC sont des membres exceptionnels de notre collectivité et ils ont été nos partenaires dans de nombreuses initiatives menées dernièrement, par exemple en ce qui concerne les services d’incendie, l’eau et Internet. Nous sommes chanceux de les avoir dans notre ville », a affirmé la mairesse Sue D’Eon.

-30- 

Personne-ressource des LNC

Patrick Quinn
Directeur, Communications de l’entreprise
LNC, 1-866-886-2325 ou pat.quinn@cnl.ca

Personne-ressource d’EACL

Maude-Émilie Pagé
Directrice, Communications et rapports au gouvernement
343-303-5345 ou mpage@aecl.ca

Personne-ressource de la ville de Deep River
Dirigeant principal administratif
613-584-2000 ou SPatterson@deepriver.ca

 

EACL se joint à la campagne Parité d’ici 30

EACL se joint à la campagne Parité d’ici 30

Énergie atomique du Canada limitée (EACL) est fière d’annoncer qu’elle est le plus récent signataire de la campagne Parité d’ici 30!

Il s’agit d’une initiative conjointe avec la réunion ministérielle sur l’énergie propre (CEM) et l’Agence internationale de l’énergie (AIE), qui vise à faire progresser la participation des femmes à la transition vers l’énergie propre et à combler l’écart entre les sexes. Nous nous joignons à plusieurs organisations des secteurs public et privé pour œuvrer en faveur de l’égalité des salaires, de l’égalité du leadership et de l’égalité des chances pour les femmes dans le secteur de l’énergie propre d’ici 2030.

Dans ce cadre, EACL prendra des mesures concrètes et approuvera des principes pour accélérer les priorités de la campagne Parité d’ici 30. Nos engagements sont les suivants:

  1. Promouvoir l’égalité dans le recrutement et avoir des processus non discriminatoires en menant le processus d’embauche d’une manière équitable, impartiale, transparente, complète et objective.
  2. Offrir un environnement de travail dynamique, progressif et diversifié qui permet au personnel de démontrer leur individualité et leurs capacités tout en bénéficiant de politiques en faveur de l’égalité.
  3. Promouvoir les avantages et l’importance de l’inclusion en offrant des occasions d’apprentissage/de formation aux employés pour qu’ils acquièrent des connaissances, capacités, comportements et compétences nécessaires à la constitution d’une main-d’œuvre inclusive et équitable.
  4. Promouvoir la campagne Parité d’ici 30 et ses principes au Canada et à l’étranger en faisant la promotion des engagements d’EACL et en s’engageant auprès des pairs, des partenaires et des entrepreneurs d’EACL.
  5. Célébrer activement la diversité et l’inclusion afin de reconnaître la diversité des cultures, des croyances et des modes de vie des gens.

Les femmes représentent actuellement 44% de notre main-d’œuvre et 50% de notre conseil d’administration, mais nous pouvons et devons en faire davantage. Parité d’ici 30 réaffirme notre engagement à combler l’écart entre les sexes, particulièrement dans les rôles de leadership, et à renforcer la diversité et l’inclusivité de notre équipe.

Pour plus d’informations sur cette initiative, veuillez consulter le site Parité d’ici 30.