Énergie atomique du Canada limitée

Science et
technologie

Revitalisation de Chalk River

EACL investit 1,2 milliard de dollars pour renouveler l’infrastructure scientifique et l’infrastructure de soutien des Laboratoires de Chalk River.

L’objectif est de revitaliser le site et de le transformer en un campus de science et de technologie nucléaires de calibre mondial.

À mesure que progresseront les travaux de décontamination et de démolition des bâtiments anciens et désuets, de nouvelles installations seront construites.

Les activités sont déjà bien avancées. L’édifice Harriet Brooks, mis en service en 2017, comprend des équipements spécialisés et permet de réaliser des activités de pointe en chimie et en recherche sur les matériaux. Un nouveau laboratoire sur le tritium a également été mis en service et est spécialement conçu pour traiter le tritium à haute activité spécifique.

La gestion responsable de l’environnement est au cœur de ce que nous faisons, et de nouveaux bâtiments sont construits dans cette optique. Par exemple, l’immeuble Harriet Brooks a obtenu la certification LEED Argent. Cette certification confirme par une vérification indépendante que l’immeuble a été conçu en fonction d’objectifs écologiques. De plus, la centrale à vapeur du site a récemment été convertie au gaz naturel, ce qui contribue à réduire les émissions de gaz à effet de serre de plus de 30 %.

Impression artistique de la revitalisation du campus de Chalk River

Les nouvelles installations prévues comprennent :

  • Le Centre de recherches avancées sur les matières nucléaires, qui combinera les capacités des installations existantes, mais désuètes, en une installation blindée moderne et un complexe de recherche en laboratoire. Cette nouvelle installation permettra de réaliser d’autres progrès dans le programme des sciences et de la technologie nucléaires, ainsi que des travaux en cours à l’appui des producteurs d’électricité dans le cadre de l’examen de la prolongation de la durée de vie et de la fiabilité des réacteurs.
  • De nouveaux bâtiments non nucléaires devant fournir des bureaux au personnel des LNC, des installations de stockage / expédition et de réception plus efficaces, ainsi que d’autres installations de soutien permettant de consolider les bâtiments obsolètes existants en des bâtiments modernes, efficaces et durables.