Énergie atomique du Canada limitée

Nouvelles

Avis de réunion publique

Énergie atomique du Canada Limitée (EACL) tiendra une réunion publique le 8 mai 2017. Le forum offrira l’opportunité de se renseigner sur le nouveau le modèle de gouvernance utilisé par EACL, celui d’organisme gouvernemental exploité par un entrepreneur, ainsi que les plans d’avenir de l’organisation.

Claude Lajeunesse, président du conseil d’administration d’EACL, et Richard Sexton, président et premier dirigeant, présideront la réunion et seront disponibles pour répondre aux questions du public.

La réunion aura lieu à Deep River, en Ontario. Pour ceux qui ne sont pas en mesure de participer en personne, la réunion sera également diffusée en direct sur le Web sur le site Web d’EACL.

Date et heure :

8 mai 2017

19 heures à 20 heures (heure avancée de l’est)

Endroit:

167 Brockhouse Way, Deep River, Ontario

Salle Voyageur (veuillez noter que l’endroit n’est pas accessible par fauteuil roulant)

Les personnes qui participeront à la diffusion en direct sur le Web et qui désirent poser des questions devraient envoyer leurs questions à communications@aecl.ca au plus tard le 1er mai 2017. Il est possible qu’on ne puisse pas répondre à toutes les questions reçues lors de l’évènement. Ceci dit, des réponses à toutes les questions reçues seront envoyées directement aux requérants.

Pour de plus amples informations, veuillez nous contacter :

communications@aecl.ca

1-888-220-2465

Fort McMurray

Fort McMurray

EACL et les Laboratoires Nucléaires Canadiens confirment qu’il n’y a pas de risques concernant la cellule technique qui contient des déchets radioactifs de faible intensité à Fort McMurray

Les feux de forêts à Fort McMurray, en Alberta, qui ont traversé le dépotoir de Beacon Hill ne causent pas de risque imminent ni de risque à long terme pour la santé et la sécurité de la population et de l’environnement. Les Laboratoires Nucléaires Canadiens et le Bureau de gestion des déchets radioactifs de faible intensité gèrent de façon sécuritaire les déchets historiques radioactifs de faible intensité situés sur ce site au nom d’EACL.

La cellule technique fait partie du dépotoir qui est géré par la Municipalité régionale de Wood Buffalo. Les déchets de faible intensité sont composés de résidus de minerais d’uranium mélangé à de la terre et placés dans une cellule technique indépendantes (i.e. en vase clos) qui est recouverte d’une importante couche de terre peu perméable, puis d’une autre importante couche de terre propre. En tout, 43 500 mètres cube de sols contaminés issus de plusieurs petits sites sont stockés façon sécuritaire dans le site technique. La cellule technique est dans un état de surveillance et de suivi à long terme depuis 2003.

Une fois que l’ordre d’évacuation sera levé, les employés des Laboratoires Nucléaires Canadiens pourront se rendre sur place et déterminer si des activités de restauration, qui pourraient inclure l’ensemencement, sont nécessaires.

La contamination est le résultat du transport de minerais d’uranium et de radium par Eldorado Nuclear Ltée entre les années 30 et 50. Les minerais étaient transportés à partir des installations minières de la compagnie à Port Radium près du lac Great Bear aux Territoires du Nord-ouest, jusqu’à Fort McMurray. Le minerai était par la suite transporté par train à une usine de raffinage en Ontario.

Pour de plus amples renseignements au sujet des Laboratoires Nucléaires Canadiens et de leur Bureau de gestion des déchets radioactifs de faible activité, veuillez visiter leur site web.  

The low-level radioactive waste in the Beacon Hill Sanitary Landfill is safely placed in an engineered cell and covered with topsoil and grasses.

Les déchets radioactifs de faible intensité situés dans le dépotoir de Beacon Hill sont placés de façon sécuritaire dans une cellule technique et couverts d’une couche de terre et d’herbes.

Déclaration du soumissionnaire privilégié

Annonce du Président intérimaire d’EACL de la déclaration du soumissionnaire privilégié

Le gouvernement du Canada a annoncé aujourd’hui que la restructuration d’EACL est parvenue à une phase importante: la sélection d’ ANEC comme soumissionnaire privilégie dans le cadre du processus compétitif d’acquisition, pour mettre en œuvre le model d’organismes gouvernementaux exploités par un entrepreneur (OGEE) des laboratoires nucléaires d’EACL.

EACL a subi des changements organisationnels considérables, et est bien placée de saisir l’opportunité que ce nouveau modèle offre. Nous examinerons ANEC optimiser les expertises et ressources existantes et créer de la valeur aux laboratoires nucléaires afin d’obtenir des résultats dans les responsabilités du gouvernement en matière de gestion des déchets et de déclassement des installations, fournir son savoir-faire dans le domaine nucléaire à l’appui des responsabilités du gouvernement fédéral et offrir des services aux utilisateurs des laboratoires a des conditions commerciales.

Au fur et à mesure qu’on parachève le contrat au cours des prochains mois, EACL assumera son nouveau rôle de surveiller l’application du contrat et assurer valeur au gouvernement et aux contribuables canadiens.

Je suis heureux de travailler en collaboration avec le gouvernement, le LNC et toutes les parties prenantes en ce qui concerne la prestation des responsabilités d’EACL.

Jon Lundy

Agent principal de la transition, le président par intérim
Énergie atomique du Canada limitée

Communiqué de presse: Le ministre Rickford annonce que la restructuration d’Énergie atomique du Canada limitée est parvenue à sa dernière phase

Document d’information: Restructuration d’Énergie atomique du Canada limitée – les Laboratoires nucléaires